Edmond

Mis à jour : 26 nov. 2019


Théâtre du Palais Royal - jusqu'au 29 septembre 2019 - de et mis en scène par Alexis Michalik

Synopsis Copier-Coller

Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Il n’a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi de caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de coeur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit. Pour l’instant, il n’a que le titre : Cyrano de Bergerac.

Alors ?

Dans l'ombre d'un certain Edmond Rostand, on assiste à la naissance d'un chef d'oeuvre monumental : Cyrano de Bergerac. Extrêmement rythmé, on suit inlassablement du début jusqu'à la fin l'écrivain, jusqu'à la scène finale où l'on finit sous un arbre, dans une certaine pénombre familière. C'est un véritable délice : une pièce que je recommande de A à Z. 


Prérequis

Avoir du panache​


Contre-indication

  • ​Si vous ne compatissez pas pour ceux qui ont la hantise de la page blanche ; 

  • Si vous êtes corse et n'avez aucune autodérision.