En attendant Bojangles

Mis à jour : 26 nov. 2019


Théâtre de la Pépinière - jusqu'au 28 juillet 2018 - de Olivier Bourdeaut - mis en scène par Victoire Berger-Perrin

Synopsis Copier-Coller

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur " Mr. Bojangles " de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n'y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c'est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C'est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l'appartement. C'est elle qui n'a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères. Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l'inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom.

Alors ?

Plongé dans l'univers d'une famille atypique, on découvre avec beaucoup de tendresse, d'humour et d'émotion une histoire racontée avec brio par leur fils. On aime le début extrêmement joyeux à la fin tragique : oui, ça finit mal, comme toutes les histoires d'amour digne de ce nom. 


Prérequis

Vous contrôlez votre ascenseur émotionnel


Contre-indication

  • ​Si vous faîtes une dépression nerveuse dès que vous entendez la voix suave de Nina Simone ; 

  • Si aucun grain de folie ne sommeille en vous ; 

  • Si vous avez lu le bouquin et que vous n'avez rien pigé à Mme Superfétatoire.