Et si on ne se mentait plus ?

Mis à jour : 1 déc. 2019


Lucernaire - jusqu'au 31 décembre 2018 - d'Emmanuel Gaury et Mathieu Rannou - mis en scène par Raphaëlle Cambray - avec Maxence Gaillard, Emmanuel Gaury, Guillaume d'Harcourt, Nicolas Poli et Mathieu Rannou

Synopsis copier-coller

Et si on ne se mentait plus ? raconte l’amitié de Lucien Guitry, Jules Renard, Tristan Bernard, Alfred Capus et Alphonse Allais. Au cours de déjeuners mémorables chez Lucien au 26, place Vendôme, ces cinq stars de la Belle Époque ne s’arrêtaient de sourire que pour rire aux éclats. Lors de ces moments fraternels les répliques fusent et le vin coule à flots. Pourtant, en octobre 1901 ils font face à un tournant dans leur amitié : pendant que les uns doivent faire un choix entre la gloire et l’amitié, d’autres se demandent si, pour une femme, ils peuvent mentir à leurs amis. Et pour de l’argent ? Le mensonge, surtout en amitié, c’est ce qui met du poivre dans le sel de l’existence.

Alors ? 

Tout en velours, les littéraires ardents dégagent beaucoup de testostérone et de neurones. Ils sont élégants et beaux, ils portent (beaucoup) des toasts. La taquinerie est de rigueur : "Il vide plus de verres que vous ne remplissez de salles de théâtre". Entre cognac et absinthe, une bande d'amis qui se vouvoient se retrouvent hebdomadairement pour déjeuner. Ils n'aspirent pas à une vie banale et ne portent pas des noms inconnus : Alphonse Allais (Mathiou Rannou), Tristan Bernard (Guillaume d'Harcourt), Alfred Capus (Nicolas Poli), Lucien Guitry (Emmanuel Gaury) et Jules Renard (Maxence Gaillard). Chaque rôle va comme un gant aux comédiens. Ils transmettent leur complicité sur le plateau, qu'on imagine aisément en dehors du théâtre également. Vont-ils privilégier leur ambition ou leur amitié ? Faut-il tout dire à ses amis ? Est-ce un mensonge ou une omission ? Histoire d'opportunité professionnelle, de liaison adultérine, le rythme est soutenu et enjoué. "Les déjeuners entre amis, c'est drôle sur le moment mais ennuyeux à raconter"


La petite phrase

"Rien de tel qu'un bon repas pour faire digérer les tensions"


Contre-indication

  • Vous n'aimez pas les moustachus ;

  • Vous ne pigez pas grand chose aux joutes verbales