L'éveil du printemps

Mis à jour : 26 nov. 2019


Comédie française - jusqu'au 8 juillet 2018 - de Frank Wedekind - mis en scène par Clément Hervieu-Léger

Synopsis Copier-Coller

L’Éveil du printemps résiste encore aux tentatives de classifications. Frank Wedekind dénomme lui-même Tragédie enfantine la vie de ces adolescents aux prises avec leur sexualité naissante, confrontés à la moralité d’un monde adulte et institutionnel hostile.

Alors ?

Un poil trop long, un poil trop sombre, les deux combinés : on peut légitimement piquer du nez. Alors certes, pour parler à la fois des premiers émois, de la mort, de l'homosexualité, du sadisme, de la masturbation ou encore de l'avortement, on sent bien que la pièce ne pouvait pas être bouclée en une heure. Mais qu'importe car on ne se lasse pas du rôle de jeune homme perturbé qui semble coller à la peau de Christophe Montenez. 


Prérequis

“On ne devient pas pervers, on le demeure" Sigmund Freud


Contre-indication

  • ​Si vous souffrez suffisamment de l'âge ingrat ; 

  • Si vous n'avez pas répondu à la question "comment on fait les bébés ?" ; 

  • Si vous êtes allé en Egypte mais que vous n'avez pas vu les pyramides.