Miranda

Mis à jour : 26 nov. 2019


Opéra comique - jusqu'au 5 octobre 2017 - de Cordelia Lynn / Shakespeare / Purcell - mis en scène par Katie Mitchell

Synopsis Copier-Coller

Dans une petite ville d’Angleterre, une famille se rassemble aux obsèques de Miranda. Pour ses enfants et son époux, la trame du temps s’est déchirée. Et pourtant passé et présent se confondent lorsqu’ils évoquent la femme qu’elle a été. Une vague d’émotions et de souvenirs submerge leur quotidien.

Alors ?

La fille de Prospero débarque à son propre enterrement et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle n'hésite pas à faire des remous. Envers et contre tous, Miranda représente un point de vue résolument féministe, où seules les notes de Purcell tentent, autant que faire se peut,  d'apporter un peu de légèreté à un tel règlement de compte. C'est moderne, percutant, audacieux et même émouvant quand le fils de Miranda, interprété par Aksel Rykkvin,  chante pour sa défunte mère (voir la vidéo à la 26ème minute). 


Prérequis

Être grisé par les hold-up


Contre-indication

  • ​Si vous n'aimez pas les chants religieux ; 

  • Si "Miranda", fille de Prospero ? Non, vous ne connaissez pas ; 

  • Si vous êtes d'un classicisme inébranlable.  

Vous pouvez regarder l'opéra depuis votre canapé sur Youtube : que demande le peuple ?